Pendant longtemps, on pensait que l’infidélité était un attribut majoritairement masculin et que la femme infidèle quasi inexistante. On se rend compte que plus le temps passe, plus les femmes revendiquent le droit aux liaisons extra conjugale. L’émancipation des femmes après la 2° grande guerre c’est forcement accélérée et avec l’arrivé d’Internet les choses se sont précipitées dans ce domaine.

Qu’est ce qui à changé réellement? Après mai 68, les femmes deviennent au fil du temps indépendantes pour devenir légale de l’homme. Vivant maintenant dans un domaine professionnelle, elles sont plus entourées et donc multiplie les contacts extérieurs. Tous contacts amènent à un moment à une redéfinition de soit même avec ses doutes et de nouvelles envies. Il faut comprendre que vivre autours des autres augmente l’envie de nouvelles expériences (professionnelles, loisirs, et sexuelles).

On ne naît pas femme infidèle

Avec une vie indépendante et avec une définition des priorités de chacun. On constate qu’elles jouissent désormais de la même liberté que les messieurs.

Si au début d’une relation sérieuse on se jure fidélité auprès de l’autre. Il faut voir ici la genèse d’une relation en terme d’un idéal immuable. Or la vie n’est pas statique à moins de se renfermer sur soit. Toute notre durée de vie est soumis à des interactions avec les autres: Nos joies, nos craintes, nos idées. Il en va de même pour les dames, il n’y a pas de raison… Il en va de même pour les relations sexuelles, ce n’est pas réservé aux seuls hommes. De nos jours la liberté sexuelle des femmes est égale à celle des hommes. On parle ici d’un acquit car toutes personnes à des envies spécifiques que toutes personnes essaieront de combler que vous soyez un homme ou une femme.

La fidélité: un idéal utopique

En quoi la fidélité est une norme de société? L’idée est au départ une idée religieuse pour réglé les problèmes de jalousie et de l’Ego de chacun. Si cette idée était louable pour régler les problèmes de dit possession. Au fil du temps, les hommes ont une la bonne idée de mettre en place des exceptions. Et de nos jours avec la libération de la femme, des interactions avec les autres, le concept de la fidélité est devenu tout simplement utopique.

Elle reste tout de même une norme fondamentale pour construire une cellule familiale et une stabilité dans sa vie tant que l’envie de posséder l’autre est présent. Si il y a infidélité, elle n’est pas programmée et ni volontaire. Les femmes elles aussi on des interactions avec leurs entourages qui peuvent amener à des émotions intimes et de l’envie d’exister aux yeux des autres.

Quelles sont les conséquences de l’infidélité féminine?

Il faut savoir avant tout que la vie n’est pas un environnement statique. Quand on rentre dans le monde des adultes on pense souvent que si mais il y aura toujours des évolutions dans tous les domaines de la vie. Il en va de même pour les rapports sentimentaux. On sait que l’hormone de l’amour (ocytocine) se dégrade dans le temps et dure environ 3 ans. Après ce temps, l’amour se transforme. Les femmes auront l’impression de se sentir moins désirables et deviendrons beaucoup plus sensible à des facteurs extérieurs. Si elles commencent un liaison extra conjugale se sera soit pour combler à un vide ou pour reconstruire une nouvelle relation.

La femme infidèle sera donc d’ordre émotionnelle d’autant plus que les hommes prennent l’engagement comme un acquis (ce qui est également utopique). Avec le temps, les comportements de chacun changent et le ou la partenaire le détecte très bien. Si un dialogue permanent ne s’instaure pas dans votre vie de couple, les interactions avec le monde extérieur aura raison de vous.